L’os est un tissu vivant, en perpétuel renouvellement. Ainsi, il existe dans l’organisme un équilibre entre création d’un nouveau tissu osseux et destruction, dans un processus continu appelé « remodelage osseux ». Des cellules spécialisées sont impliquées dans ce phénomène : les ostéoclastes chargés de dégrader l’os ancien et les ostéoblastes dont le rôle est de le reconstruire.


Chez les jeunes, la formation de nouveau tissu osseux est très importante, supérieure à la destruction du vieux tissu osseux, ce qui permet la croissance du squelette des enfants et adolescents. Puis, à l’âge adulte, les phénomènes de destruction de l’ancien os (aussi appelé résorption) et de formation d’os neuf s’équilibrent. Enfin, en vieillissant, la balance penche en faveur de la résorption, d’où une perte progressive de densité osseuse qu’on appelle l’ostéoporose. Le remodelage osseux est sous le contrôle de diverses molécules dont les hormones.


L'ostéoporose se traduit par une perte progressive de densité osseuse


Les cookies permettent d’améliorer la diffusion de nos informations, de mieux gérer vos centres d’intérêt, d’établir des statistiques et d’évaluer les performances du site. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l’utilisation. Pour plus d’informations ou vous opposer à cette utilisation, rendez-vous sur cliquez ici.