Aujourd’hui, les chercheurs souhaitent mettre au point de nouveaux traitements pour une meilleure prise en charge de la pathologie. Cela passe par l’exploration des mécanismes moléculaires impliqués dans le remodelage osseux, et ce afin de développer des molécules pour freiner la destruction osseuse ou, au contraire, stimuler sa reconstruction.


De nouveaux moyens d’imagerie, comme l’échographie, sont également élaborés pour mieux mesurer la densité osseuse et ainsi dépister la maladie plus facilement ou encore calculer avec plus de précision le risque de fracture. Dans la même optique, des marqueurs sanguins sont également recherchés en vue d’améliorer le diagnostic de la maladie.


Enfin, des recherches sont également entreprises pour étudier les facteurs génétiques impliqués dans la maladie. On utilise notamment des données issues de patients touchés par l’ostéoporose lorsqu’ils sont jeunes et victimes de mutations génétiques précises. Comprendre comment la maladie s’installe chez cette population particulière peut donner des informations précises pour le développement de traitements innovants.

Des marqueurs sanguins sont recherchés en vue d’améliorer le diagnostic de la maladie

Les cookies permettent d’améliorer la diffusion de nos informations, de mieux gérer vos centres d’intérêt, d’établir des statistiques et d’évaluer les performances du site. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l’utilisation. Pour plus d’informations ou vous opposer à cette utilisation, rendez-vous sur cliquez ici.