Faux

Néanmoins, il existerait une prédisposition génétique à l’asthme : en effet, les parents qui ont un terrain allergique ou de l’asthme ont plus de risque d’avoir un enfant atteint par la maladie.

En revanche, le lien n’est pas automatique.

L’asthme est une pathologie dite « multifactorielle », dont le développement dépend également de facteurs environnementaux (tabac, allergènes, pollution de l’air…).

L’asthme n’est donc pas une fatalité pour ses enfants lorsque l’on est atteint !

Les cookies permettent d’améliorer la diffusion de nos informations, de mieux gérer vos centres d’intérêt, d’établir des statistiques et d’évaluer les performances du site. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l’utilisation. Pour plus d’informations ou vous opposer à cette utilisation, rendez-vous sur cliquez ici.