FONDATION POUR LA RECHERCHE MÉDICALE
Pour que la recherche bénéficie à tous
Espace chercheur Espace donateur

PARTAGER

Recherche soutenue par la Fondation pour la Recherche Médicale

La recherche avance.
Agissez pour votre santé et celle de vos proches.

je donne
Paiement 100% sécurisé

Paludisme : Explorer les mécanismes du parasite pour contourner les défenses immunitaires

Paludisme : Explorer les mécanismes du parasite pour contourner les défenses immunitaires
  • Le paludisme est une maladie liée à un parasite qui infecte les globules rouges pour se multiplier.
  • Une fois dans ces cellules sanguines, il a la capacité d’échapper au système immunitaire par des mécanismes complexes.
  • Les chercheurs souhaitent améliorer la compréhension de ce processus, ce qui pourrait déboucher à terme sur de nouvelles stratégies thérapeutiques.

Cette recherche est menée par Elodie Gazanion dans l’équipe « Plasticité du génome de Plasmodium » dirigée par Jose-Juan Lopez-Rubio au laboratoire « Mivegec » de Montpellier.

Une résistance croissante du parasite aux traitements

Le paludisme est une maladie parasitaire transmise à l’homme par un moustique, l’anophèle femelle. Cette maladie a été responsable de 438 000 décès en 2015 dans le monde et est présente dans 95 pays selon l’OMS. Ces chiffres montrent le retentissement important de cette pathologie sur la planète et la nécessité d’éradiquer ce fléau. Aujourd’hui, des traitements existent, mais le parasite en cause développe de plus en plus de résistances, les rendant moins efficaces : un véritable problème qui oblige les chercheurs à se pencher sur des moyens innovants de prise en charge.

Des mécanismes pour échapper au système immunitaire

Le parasite responsable du paludisme chez l’homme est Plasmodium falciparum. Une fois introduit dans l’organisme suite à une piqûre par un moustique infecté, le parasite atteint les globules rouges pour s’y multiplier. Dans le même temps, P. falciparum produit des molécules qui remontent à la surface du globule rouge. Ces molécules sont reconnues par le système immunitaire qui, en retour, génère des anticorps spécifiques pour combattre l’infection.

Seulement, les parasites ont mis en place au cours du temps un mécanisme génétique leur permettant de modifier très rapidement ces molécules de surface. Le système immunitaire est alors freiné dans sa reconnaissance et ne peut lutter contre le parasite. Cela contribue à l’aggravation des symptômes cliniques.

Une technique de biologie moléculaire innovante

Mieux comprendre ce mécanisme mis en place par P. falciparum est au cœur du projet mené par les chercheurs. L’équipe souhaite identifier les régions des gènes qui régulent ce processus en utilisant notamment une technique innovante : CRISPR-Cas9. Elle permet de modifier de manière ciblée une portion d’ADN de l’organisme, et d’observer les effets obtenus. Appliquée au matériel génétique du parasite, cette technique pourrait permettre de révéler les mécanismes en cause dans l’échappement au système immunitaire.

Les chercheurs pensent que les retombées de ce projet permettront une meilleure compréhension des mécanismes contrôlant l’infection, et contribueront à plus long terme à la mise en place de stratégies préventives et thérapeutiques contre le paludisme, comme, par exemple, le développement d’un vaccin.

Date de publication : 02/08/2016

Vos dons
en actions

134400 €

C’est le financement alloué par la Fondation pour la Recherche Médicale à Elodie Gazanion pour son retour en France après une expérience à l’étranger.

La maladie

Paludisme
Le paludisme est une pathologie « parasitaire », c’est-à-dire liée à un pathogène vivant au dépens de l’organisme qu’il infecte. Ici, le parasite en cause est le Plasmodium. Cinq espèces de Plasmodium sont à l’origine du paludisme, le plus répandu et le plus dangereux étant le Plasmodium falciparum, les autres étant moins fréquents et responsables d’infections moins sévères.

Recherches

Paludisme : des modèles innovants pour mettre au point des stratégies thérapeutiques

Découvertes

Paludisme : mise en évidence d’une voie moléculaire prometteuse pour la délivrance de médicament au cœur du parasite

Paludisme : mise en évidence du mode d’action d’un médicament contre le parasite

Fondation pour la Recherche Médicale
54 rue de Varenne - 75007 Paris / Tél : 01 44 39 75 75 / Formulaire de contact
SIREN : 784 314 064

La Fondation pour la Recherche Médicale est agrée par le Comité de la Charte du don en confiance
Elle est reconnue d'Utilité Publique, et habilitée à recevoir des dons, legs, donations et assurances-vie.

Suivez-nous
// paludisme-explorer-les-mecanismes-du-parasite-pour-contourner-les-defenses-immunitaires