FONDATION POUR LA RECHERCHE MÉDICALE
Pour que la recherche bénéficie à tous
Espace chercheur Espace donateur

PARTAGER

Découverte - Recherche soutenue par la Fondation pour la Recherche Médicale

La recherche avance.
Agissez pour votre santé et celle de vos proches.

je donne
Paiement 100% sécurisé

Immunothérapie et cancer : l’efficacité de la réponse immunitaire dépend de la localisation de la tumeur

Immunothérapie et cancer : l’efficacité de la réponse immunitaire dépend de la localisation de la tumeur
  • L’une des voies d’avenir du traitement du cancer est l’immunothérapie, basée sur la mobilisation des cellules de défense de l’organisme pour attaquer la tumeur.
  • Pour améliorer cette stratégie et développer de nouveaux traitements, les chercheurs souhaitent comprendre comment ce processus anti-tumoral se déroule dans le corps.
  • Ils ont récemment découvert que l’efficacité de la réaction immunitairecontre la tumeur varie en fonction de la localisation de celle-ci.

Cette découverte a été réalisée par Nathalie Joncker dans l’équipe « Différenciation des lymphocytes T et auto-immunité » dirigée par Sylvie Guerder à Toulouse.

L’immunothérapie comme traitement d’avenir

L’immunothérapie consiste à stimuler ou à éduquer le système immunitaire d’un patient pour mieux lutter contre le cancer. Ce traitement a déjà montré des effets prometteurs. C’est pour cela que les chercheurs continuent à étudier les mécanismes mis en place par les cellules immunitaires pour détruire les tumeurs, avec de résultats intéressants.

Le système immunitaire, un rôle anti-cancer majeur

Le système de défense immunitaire de l’organisme consiste en une armée de différentes cellules spécialisées à combattre les agents pathogènes (comme les virus ou les bactéries) mais aussi les tumeurs. Certaines de ces cellules sont de véritables sentinelles présentes dans tous les tissus. Ce sont les cellules dendritiques : leur rôle est de reconnaître l’élément de danger (pathogène ou cancéreux) et de déclencher la réponse immunitaire. Il a récemment été découvert qu’il existe une très grande diversité des cellules dendritiques dans les tissus. Non seulement elles sont plus ou moins nombreuses mais aussi plus ou moins efficaces à induire la réponse immunitaire.Afin de trouver de nouvelles méthodes d’immunothérapie pour cibler les meilleures cellules dendritiques à induire la réponse immunitaire contre les tumeurs, les chercheurs ont étudié si la localisation tissulaire (et donc la diversité des cellules dendritiques) pouvait impacter le rejet de la tumeur.

La localisation tumorale influence la réponse immunitaire

L’équipe de Sylvie Guerdera récemment identifié des différences de fonctionnalités des cellules dendritiques au contact de tumeurs se développant dans deux localisations distinctesde la peau : le derme (riche en cellules dendritiques) et le tissu sous-cutané (plus pauvre en cellules dendritiques). Ils ont ainsi comparé, chez des souris, la réaction immunitaire induite par la présence de tumeurs situées soit en surface de la peau (dans le derme), soit plus en profondeur (dans le tissu sous-cutané). Les chercheurs ont observé que la réaction immunitaire dirigée contre la tumeur était plus efficace dans le derme, et qu’elle offrait une protection dans le temps, c’est-à-dire qu’elle empêchaitla croissance de tumeurs secondaires transplantées plusieurs jours plus tard.Ce phénomène se traduirait notamment par une mobilisation plus rapide des cellules dendritiques les plus spécialisées dans la reconnaissance des tumeursainsi que dans l’initiation d’une réaction immunitaire spécifique contre la tumeur.

Cette étude montre donc l’importance du site anatomique de développement de la tumeur pour cibler et activer les cellules dendritiques ad hoc : une avancée considérable donc pour pouvoir mettre au point de nouvelles stratégies d’immunothérapie.

Source : Joncker NT et al. The site of tumor development determines immunogenicity via temporal mobilization of antigen-laden dendritic cells in draining lymph nodes. Eur J Immunol 2016 ; 46 : 609-18.

Date de publication : 01/10/2016

Vos dons
en actions

88800 €

Cette somme a été accordée à Nathalie Joncker en 2009 pour la réalisation d’un stage post-doctoral, ce qui a contribué à l’obtention de ces résultats.

Le traitement

Immunothérapie
- En 2013, la prestigieuse revue Science désignait l’immunothérapiecontre le cancer comme « l’avancée scientifique la plus significative de l’année ». - De fait, les preuves de son potentiel thérapeutique s’accumulent depuis plusieurs années, si bien que certains patients peuvent aujourd’hui en bénéficier. - Les recherches s’intensifient pour développer de nouvelles modalités de traitement du cancer basées sur cette technique.

Découvertes

Immunothérapie et cancer : le succès d’un traitement influencé par le microbiote intestinal

Recherches

Immunothérapie et cancer : quel rôle joue le système immunitaire dans le cancer du foie ?

Immunothérapie et cancer : améliorer les traitements pour limiter leurs effets secondaires

Fondation pour la Recherche Médicale
54 rue de Varenne - 75007 Paris / Tél : 01 44 39 75 75 / Formulaire de contact
SIREN : 784 314 064

La Fondation pour la Recherche Médicale est agrée par le Comité de la Charte du don en confiance
Elle est reconnue d'Utilité Publique, et habilitée à recevoir des dons, legs, donations et assurances-vie.

Suivez-nous
// immunotherapie-et-cancer-l-efficacite-de-la-reponse-immunitaire-depend-de-la-localisation-de-la-tumeur