Notre histoire

« Un soutien essentiel à la recherche depuis plus de 70 ans »


Au lendemain de la seconde guerre mondiale, les progrès de la médecine sont au point mort. Seule la recherche médicale serait à même de relancer la machine. Mais il faut trouver de l’argent.


Jean Bernard, l’un des pères de la médecine française moderne, Jean Hamburger, médecin non moins illustre et quelques autres grands chercheurs français lancent, en 1947, l’Association pour le développement de la recherche médicale française. Association modeste à ses débuts, elle devient en 1962 la Fondation pour la Recherche Médicale (FRM) et prend rapidement une dimension nationale.


1947
Création de l’Association 
pour le développement de la recherche médicale française



Jean Hamburger

Jean Hamburger

Cofondateur de la Fondation pour la Recherche Médicale et vice-président de son Conseil d’administration jusqu’à sa mort, en 1992, il fut président de l’Académie des sciences en 1981 et 1982.

Clinicien d’exception, on lui doit des avancées marquantes dans les domaines de la réanimation et de la transplantation rénale.

Jean Bernard

Jean Bernard

Cofondateur de la Fondation pour la Recherche Médicale et membre de son Conseil d’administration jusqu’à sa mort, en 2006, il était aussi membre de l’Académie des sciences et de l’Académie française. Son œuvre a été fondatrice dans le domaine des leucémies et autres maladies du sang.

Homme sage et grand humaniste, il a présidé le premier Comité national consultatif d’éthique en 1983.

Cet essor, elle le doit à Jean Bernard et Jean Hamburger, qui en donnent l’impulsion, et à Claudine Escoffier-Lambiotte, qui s’y voue corps et âme. Ensemble, ils mobilisent les 132 chercheurs les plus célèbres pour lancer un appel à l’aide privée.

La mission que s’assigne la Fondation pour la Recherche Médicale est double : soutenir la recherche fondamentale et clinique sur toutes les maladies et informer le public sur ses avancées.
Totalement indépendante elle tire ses ressources de la générosité de ses donateurs.
     
La rigueur dans la gestion des fonds fut une exigence constante de ses fondateurs, qui imposèrent très vite des règles de fonctionnement strictes et un Conseil scientifique dont les membres sont élus par les directeurs de laboratoire des grands organismes de recherche.
Cette représentation démocratique de la communauté scientifique, propre à la Fondation, garantit la plus grande intégrité dans l’attribution des aides aux équipes de recherche. Seule l’excellence des projets prévaut.




1965
La Fondation pour la Recherche Médicale est reconnue d’utilité publique 






Claudine Escoffier-Lambiotte

Claudine Escoffier-Lambiotte

Médecin et journaliste, elle fut responsable du service Santé au journal Le Monde durant trente ans. Membre cofondateur de la Fondation pour la Recherche Médicale, elle en a été la secrétaire générale jusqu’à sa mort, en 1996.

Le Prix de la communication scientifique de la FRM porte aujourd’hui son nom.

2017

Présentation, rapport d'activité, comptes, statuts, projet associatif... découvrez les documents de la Fondation pour la Recherche Médicale.

Les cookies permettent d’améliorer la diffusion de nos informations, de mieux gérer vos centres d’intérêt, d’établir des statistiques et d’évaluer les performances du site. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l’utilisation. Pour plus d’informations ou vous opposer à cette utilisation, rendez-vous sur cliquez ici.