Créée fin 2014 à l’initiative d’une famille qui réunit plusieurs générations, la Fondation Thémis et Pégase a pour mission de soutenir une ou plusieurs équipes de recherche du programme FRM « Équipes Labellisées FRM » sélectionnées dans l’année par le Conseil scientifique de la Fondation pour la Recherche Médicale.

« Notre projet est intergénérationnel, puisqu’il implique parents et enfants ; une manière d’enrichir les discussions de famille, de s’ouvrir à d’autres horizons, mais aussi de s’instruire sur des domaines qui nous sont étrangers. Et comme nos actes ont force d’exemple, j’espère par-là transmettre le goût de la philanthropie aux plus jeunes. »

Foucauld de Tinguy, fondateur et président de la fondation abritée Thémis et Pégase

Entretien avec M. Foucauld de Tinguy

Monsieur Foucauld de Tinguy, fondateur de la Fondation Thémis et Pégase.

Fin 2014, Monsieur Foucauld de Tinguy a créé la Fondation abritée Thémis et Pégase, une fondation familiale qui soutient le programme « Equipes Labellisées FRM ».

Il revient sur les raisons de son engagement.

Quel objectif vous a guidé en créant la Fondation Thémis et Pégase, fin 2014 ?

M. Foucauld de Tinguy : Le premier objectif était de soutenir la recherche médicale de manière pérenne, tout en s’adossant aux compétences de la FRM. Je souhaitais mobiliser mes proches et pour obtenir un effet multiplicateur sur leurs dons, il fallait susciter un intérêt particulier. Pour cela, j’ai pensé leur parler concrètement : rien de tel que de partager un projet, définir des objectifs précis et être partie prenante de la décision finale. Il s’agit bien là de mener une philanthropie active. 

Une fondation familiale, un plus ?

FDT : C’est certain ! C’est une excellente manière de fédérer une famille autour de valeurs communes avec une finalité utilitaire. Notre projet est intergénérationnel, puisqu’il implique parents et enfants ; une manière d’enrichir les discussions de famille, de s’ouvrir à d’autres horizons, mais aussi de s’instruire sur des domaines qui nous sont étrangers. Et comme nos actes ont force d’exemple, j’espère par-là transmettre le goût de la philanthropie aux plus jeunes.

Quel avantage à créer sa fondation sous égide de la FRM ?

FDT : La FRM est d’abord un gage de sérieux. Les compétences mobilisées, l’organisation déployée, tant pour la sélection des projets que pour leur suivi sur plusieurs années, ont été absolument déterminantes dans notre choix. Quant à l’aide fiscale, juridique et administrative apportée lors la création d’une fondation abritée, je ne crains pas de le dire, elle est remarquable ! Simplicité, rapidité, efficacité et frais administratifs très bas : une conjonction on ne peut plus attractive.

2020 : la Fondation Thémis et Pégase a soutenu trois projets de recherche :

  • Le projet de Laurent Venance qui travaille au sein du Centre interdisciplinaire de recherche en biologie, au Collège de France à Paris. Le chercheur et son équipe ont pour but de trouver une alternative à la stimulation cérébrale profonde, un traitement invasif utilisé pour soigner les personnes atteintes de la maladie de Parkinson ; 
  • Le projet de Geneviève Derumeaux, à l'Institut Mondor de Recherche Biomédicale de Créteil, qui vise à développer des moyens de prévenir la fibrose ;
  • Le projet de Stéphane Rocchi qui travaille au Centre Méditerranéen de Médecine Moléculaire à Nice. Le chercheur et son équipe ont pour objectif de développer de nouveaux traitements pour lutter contre le mélanome, une forme sévère de cancer de la peau. 

2019 : la Fondation Thémis et Pégase a apporté son soutien à deux projets de recherche :

  • Le projet mené par Jean-Laurent Casanova et son équipe, à l'Institut Imagine de Paris, qui vise à étudier la susceptibilité génétique aux maladies infectieuses, en vue de mettre en place des politiques individuelles de prévention de ces pathologies, mais également de développer de nouveaux traitements visant à restaurer l'immunité aux infections ;
  • Le projet mené par Daniel Metzger et son équipe, qui travaillent à l'Institut de génétique et de biologie moléculaire et cellulaire de Illkirch. Les chercheurs ont pout but de caractériser les cellules "sénescentes" (cellules ne pouvant ni croitre, ni se diviser), dans les lésions précancéreuses du cancer de la prostate, en vue d'ouvrir de nouvelles pistes thérapeutiques.

2018 : la Fondation Thémis et Pégase a choisi de soutenir deux projets de recherche :

  • Le projet de Suzana Salcedo sur les infections nosocomiales à Institut de Biologie et de Chimie des Protéines à Lyon.
  • Le projet de Julie Gavard sur les glioblastomes (tumeurs cérébrales) au Centre de recherche en cancérologie et immunologie Nantes-Angers (CRCINA).

2017 : la Fondation Thémis et Pégase a soutenu deux projets de recherche :

  • Le projet de Céline Galès, à l’Institut des maladies métaboliques et cardiovasculaires de Toulouse, qui vise à découvrir comment stimuler la régénération des cellules cardiaques dans le but de remplacer celles qui ont été détruites lors d’un infarctus, et ainsi empêcher l’apparition d’une insuffisance cardiaque.
  • Le projet de Sophie Layé, au Laboratoire de Nutrition et Neurobiologie Intégrée de Bordeaux, qui a pour but d'identifier les mécanismes neurobiologiques par lesquels certains acides gras "omega-3" provenant de l'alimentation protègent de la dépression.

2016 : la Fondation Thémis et Pégase a soutenu deux nouveaux projets :

  • Le projet de Philippe Gaulard sur les lymphomes non hodgkiniens à l’Hôpital Henri Mondor à Créteil.
  • Le projet de Laurence Colleaux sur les causes génétiques troubles du spectre autistique et des déficiences intellectuelles à l’IHU Imagine - Institut des Maladies Génétiques à Paris.

2015 : la Fondation Thémis et Pégase a soutenu deux équipes de recherche :

  • L'équipe d’Emmanuel Bourinet, à l’Institut de Génomique Fonctionnelle, à Montpellier, travaillant sur le thème de la physiopathologie de la douleur.
  • L'équipe de Richard Lévy, à l’Institut du Cerveau et de la Moelle Épinière, à Paris, pour ses recherches sur le fonctionnement normal et pathologique du cortex préfrontal.

Fondation Thémis et Pégase

Fondation domiciliée au siège social de la Fondation pour la Recherche Médicale :

54, rue de Varenne - 75335 Paris Cedex 07


Les fondations abritées par la FRM

Les cookies permettent d’améliorer la diffusion de nos informations, de mieux gérer vos centres d’intérêt, d’établir des statistiques et d’évaluer les performances du site. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l’utilisation. Pour plus d’informations ou vous opposer à cette utilisation, rendez-vous sur cliquez ici.