La Fondation Line-Pomaret-Delalande a été créée le 28 novembre 2003, à l’initiative de Sylvie Pomaret, en souvenir de sa mère. 

Cette fondation souhaite encourager la recherche sur les maladies rares.

Elle attribue chaque année un Prix de thèse destiné à un jeune chercheur travaillant sur ces maladies, qui pourra bénéficier de cette aide pour les 3 années de sa thèse. Le Prix a été décerné pour la première fois en octobre 2004, par un jury de six experts des maladies rares du rythme cardiaque.

2017 : Prix de la Fondation Line Pomaret-Delalande a été attribué à Laetitia Plet pour ses travaux sur la mise au point de nanoparticules exploitables en thérapie génique dans certaines maladies du foie à l’Institut de Chimie Moléculaire de Paris.

2015 : Prix de la Fondation Line Pomaret-Delalande a été décerné, en 2016, au Dr Anne-Gaëlle Cordier pour son projet sur les complications de la grossesse liées à la drépanocytose, mené à la Faculté des Sciences Pharmaceutiques et Biologiques de l’Université Paris Descartes.

2014 : Prix attribué à Olfat Malak, doctorante de l’Institut du Thorax de Nantes.

2013 : Deux prix exceptionnels remis à deux lauréats pour leur projet de thèse sur une maladie rare : Valentine Mosbach à l’Institut Pasteur et Enzo Cohen à l’hôpital Trousseau.

2012 : Financement exceptionnel de la troisième année de doctorat des lauréates 2010 et 2011.

2011 : Prix remis à Alicia Mallet, doctorante dans l’unité de différenciation épidermique et auto-immunité rhumatoïde à Toulouse, pour son projet de thèse sur la « peeling skin disease ».

2009 – 2010 : Prix remis à Florian Barthélémy pour son projet de thèse sur le rôle des différents domaines de la dysferline, une protéine déficitaire ou anormale des maladies neuromusculaires d’origine génétique.

2008 : Prix remis à Elodie Martin, Unité Inserm de neurologie de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris, pour sa thèse sur la paraplégie spastique héréditaire de type SPG11 et à Nathalie Bessodes du Laboratoire de biologie du développement de l’Université Pierre-et-Marie-Curie pour son projet d’étude du rôle du battement ciliaire chez l’embryon d’oursin.

2007 : Prix remis à Elodie Martin pour son projet sur l’étude d’un nouveau gène impliqué dans une forme rare et très sévère de paraplégie spastique, à l’hôpital de la Pitié Salpétrière et à Nathalie Bessodes pour son projet sur l’étude de la mise en place des asymétries gauche-droite chez l’oursin et ses implications dans les dyskinésies ciliaires.

2006 : Prix attribué à Laetitia Aubry (Inserm) pour son projet de thèse sur le rôle des cellules souches pour le traitement de la maladie de Huntington.

2005 : Prix attribué à Makoto Miyara (hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Paris).

2004 : Premier Prix de thèse.
Fondation Line Pomaret-Delalande

Fondation domiciliée au siège social de la Fondation pour la Recherche Médicale :

54, rue de Varenne - 75335 Paris Cedex 07

Les fondations abritées

Les cookies permettent d’améliorer la diffusion de nos informations, de mieux gérer vos centres d’intérêt, d’établir des statistiques et d’évaluer les performances du site. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l’utilisation. Pour plus d’informations ou vous opposer à cette utilisation, rendez-vous sur cliquez ici.