« La Fondation Durlach a pour mission de soutenir les travaux de recherche sur les maladies responsables d’insuffisance rénale, avec un intérêt particulier sur leurs composantes génétiques et polykystiques. Créer une Fondation abritée par la FRM fait sens. »

Pr. Vincent Durlach, Co-fondateur de la Fondation Durlach

Entretien avec le Pr Vincent Durlach

Quelles ont été vos motivations pour créer la Fondation Durlach ?

M. Vincent Durlach : Avec ma mère, nous avons souhaité soutenir la recherche sur les maladies rénales ; en particulier la polykystose rénale, une maladie génétique grave qui conduit à l’insuffisance rénale. C’est une histoire personnelle, puisque toute une branche de notre famille en est atteinte et a été durement éprouvée. Depuis quelque temps cette idée murissait. Le décès récent de mon père, Jean Durlach, médecin chercheur passionné et reconnu dans son domaine, a été déclencheur.

Pourquoi le choix de la FRM pour abriter votre Fondation ?

VD : Il faut dire que la médecine est une passion familiale, nous sommes plusieurs médecins, donc forcément concernés par la recherche. Notre notaire, qui nous a informés du droit des Fondations, était en relation avec la FRM. De mon côté je connaissais déjà ses actions ; nous tourner vers elle faisait sens ! La rencontre avec l’équipe, très professionnelle, a été déterminante : nous avons fait ensemble le choix de la thématique et rapidement la FRM nous a proposé une équipe à soutenir, celle de Marina Avramescu, de l’Institut Imagine (hôpital Necker-Paris). La visite du laboratoire a été très stimulante et nous a permis de tisser des liens avec ces chercheurs.

2020 : La Fondation Durlach a souhaité prolonger son soutien au  projet de Manal Mazloum.
Elle s'est également engagée aux côtés de la FRM pour soutenir la recherche sur les virus émergents, dont le coronavirus Sars-CoV-2. La Fondation a apporté son soutien au projet CorPopImm, coordonné par Michael White, au sein de l’équipe « Malaria : parasites et hôtes » à l’Institut Pasteur de Paris. Ce projet contribue à la mise au point des tests sérologiques. Ces tests permettent de détecter dans le sang la présence d'anticorps dirigés contre le Sars-CoV-2, ces anticorps étant le signe d’une immunité laissée par l’infection à la Covid-19.

2019 : La Fondation Durlach soutient Manal Mazloum pour son projet de thèse mené au Centre de Médecine moléculaire de l’Institut Necker-Enfants Malades à Paris, au sein de l’équipe « Mécanismes et stratégies thérapeutiques des maladies rénales chroniques ». Les travaux de la chercheuse devraient permettre d’identifier de nouvelles cibles thérapeutiques afin de développer des traitements spécifiques de la polykystose rénale autosomique dominante et d’améliorer le pronostic des patients atteints.

2018 : La Fondation Durlach apporte son soutien à Claire Leman sur la polykystose rénale au Centre de recherche en transplantation et en immunologie (CRTI) du CHU de Nantes. Le projet de Claire Leman vise à découvrir les gènes à l’origine des anévrismes intracrâniens.

2017 : La Fondation Durlach apporte son soutien à Marina Avramescu pour son projet de recherche sur la néphronophtise et sur les dysplasies rénales kystiques mené à l’Institut Imagine, à Paris.

Fondation Durlach

Fondation domiciliée au siège social de la Fondation pour la Recherche Médicale :

54, rue de Varenne - 75335 Paris Cedex 07

Les fondations abritées par la FRM

Les cookies permettent d’améliorer la diffusion de nos informations, de mieux gérer vos centres d’intérêt, d’établir des statistiques et d’évaluer les performances du site. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l’utilisation. Pour plus d’informations ou vous opposer à cette utilisation, rendez-vous sur cliquez ici.