Créée en 2014, la Fondation pour la Recherche sur les Accidents Vasculaires Cérébraux (AVC) est la première fondation en France à financer exclusivement des programmes de recherche dédiés aux maladies neurovasculaires, afin d’améliorer la compréhension de leurs mécanismes et de leurs conséquences, leur diagnostic, leur prévention, leur traitement et la qualité de vie des malades.

Votre contact privilégié

Emmanuelle Gourtay
Directrice opérationnelle
Tél : 01 45 65 62 61
Fondation pour la Recherche sur les AVC

La réalisation de cet objet comprend plusieurs grands volets :

  • Favoriser la recherche fondamentale, préclinique et clinique ainsi que les programmes de recherche translationnelle, à travers une politique d’appels à projets spécifiquement dédiés à la pathologie neurovasculaire ;
  • Contribuer à la mise en place de cohortes de malades et à la collection de données cliniques et biologiques ;
  • Aider au montage de projets de recherche et à la mise en œuvre d’essais cliniques ;
  • Favoriser les interactions et identifier les synergies entre les acteurs publics et privés ;
  • Favoriser les coopérations de recherche à l’échelon européen et international ;
  • Contribuer à la formation à la recherche et par la recherche, dans le champ des maladies neurovasculaires ;
  • Promouvoir la communication sur la recherche dans le domaine des maladies neurovasculaires.

En 2017, mise en place du deuxième appel à projets sur le thème "Pathologies cérébrovasculaires en dehors de la phase aiguë".

Quatre projets ont été retenus pour un engagement de 440 000 €. 

Pavel Lindberg, centre de psychiatrie et de neurosciences, Paris, 95 200 € sur 2 ans, pour son projet "Entrainement de la dextérité manuelle avec DexTrain après AVC : évaluation du bénéfice sur la fonction de la main et sur la plasticité cérébrale".

Eic Jouvent, Laboratoire de Génétique et physiopathologie des maladies cérébro-vasculaires, Paris, 115 000 € sur 3 ans, pour son projet "Catégories d'hypersignaux de la substance blanche dans les maladies de petits vaisseaux cérébraux : étude en IRM 7 Tesla multimodalité".

Valérie Besson, Laboratoire de Pharmacologie de la circulation cérébrale, faculté de pharmacien  Paris, 98 000 € sur 2 ans, pour son projet "Neuroinflammation et conséquences neurocomportemantales après une ischémie néonatale : un rôle différent pour la PARP chez le mâle et la femelle". 

Hélène Castel, Laboratoire Différenciation et Communication Neuronale et Neuroendocrine, Rouen, 130 000 € sur 3 ans, pour son projet "Système urotensine II dans le vasospasme et l'inflammation cérébrales : ciblage thérapeutique dans un modèle de souris hémorragique".

En dépit d’importants progrès réalisés au cours des dernières décennies, les accidents vasculaires cérébraux (AVC) demeurent un véritable fléau aussi bien à l’échelon individuel qu’en termes de santé publique. En France, 140 000 personnes en sont victimes chaque année, soit 1 AVC toutes les 4 minutes. Avec environ 30 000 décès par an, l’AVC est la 1ère cause de décès chez la femme et la 3ème cause chez l’homme dans notre pays. Face à ce fléau, il n’est d’autre choix que d’accélérer la recherche. L’AVC n’est pas une fatalité !

Malheureusement, les financements dévolus à la recherche sur les AVC restent très insuffisants.

Il est urgent de nous mobiliser !

En vous engageant à nos côtés, vous devenez acteurs des découvertes de demain et porteurs d’espoir pour des milliers de patients en France et dans le monde.


Professeur Jean-Louis MAS

Président de la Fondation pour la Recherche sur les AVC

Fondation pour la Recherche sur les AVC

1 rue Cabanis

75674 Paris CEDEX 14


www.fondation-recherche-avc.org

Les fondations abritées

Les cookies permettent d’améliorer la diffusion de nos informations, de mieux gérer vos centres d’intérêt, d’établir des statistiques et d’évaluer les performances du site. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l’utilisation. Pour plus d’informations ou vous opposer à cette utilisation, rendez-vous sur cliquez ici.