FONDATION POUR LA RECHERCHE MÉDICALE
Pour que la recherche bénéficie à tous
Espace chercheur Espace donateur

PARTAGER

Recherche soutenue par la Fondation pour la Recherche Médicale

La recherche avance.
Agissez pour votre santé et celle de vos proches.

je donne
Paiement 100% sécurisé

Sclérose en plaques : étudier la myéline pour améliorer la prise en charge de certaines maladies neurologiques

Sclérose en plaques : étudier la myéline pour améliorer la prise en charge de certaines maladies neurologiques
  • Les maladies liées à une destruction de la myéline recouvrent un large spectre de pathologies dont la plus fréquente est la sclérose en plaques.
  • Les chercheurs redoublent d’efforts pour trouver de nouveaux traitements.
  • Leurs espoirs reposent sur l’exploration de mécanismes qui stimuleraient la fabrication de myéline par l’organisme.

Cette recherche est menée par María Cecilia Angulo et son équipe au « Laboratoire de neurophysiologie et nouvelles microscopies » à Paris.

Des maladies au pronostic défavorable 

Les maladies de la myéline regroupent plusieurs pathologies neurologiques. La plus fréquente est la sclérose en plaques qui touche environ 80 000 personnes en France. Pour le moment, il n’existe pas de traitement pour guérir ces maladies, mais seulement des thérapies qui agissent sur les symptômes. Aussi, les chercheurs souhaitent explorer de nouvelles pistes pour mettre au point des thérapies innovantes.

La myéline : des éléments indispensables à la conduction nerveuse

Toutes ces pathologies ont en commun une atteinte de la myéline, une membrane graisseuse qui enveloppe les neurones et leurs prolongements, les fibres nerveuses, dans le cerveau et la moelle épinière. Son rôle est de faciliter la transmission des messages électriques le long des fibres nerveuses d’une partie à l’autre du corps. La myéline est essentielle pour effectuer des actions motrices ou sensitives : ainsi, toute pathologie qui touche son processus de formation ou entraîne sa dégradation est à l’origine d’handicaps potentiellement sévères. Pour le moment, il n’existe pas de traitements curatifs de ces maladies.

Quels sont les mécanismes favorisant la formation des cellules qui fabriquent la myéline ?

María Cecilia Angulo et son équipe s’intéressent aux mécanismes cellulaires qui permettent la génération des cellules chargées de fabriquer la myéline, les oligodendrocytes, au cours de la formation du système nerveux, et à leurs anomalies lors de maladies neurologiques. On sait qu’au cours du développement cérébral, des cellules appelées NG2 se multiplient puis se spécialisent en oligodendrocytes.

Explorer la régulation de cette production

Les chercheurs pensent que deux types de neurones régulent la multiplication et la spécialisation des cellules NG2 : les neurones glutamatergiques et GABAergiques. Les chercheurs souhaitent explorer cette hypothèse à l’aide de techniques avancées de biologie cellulaire chez plusieurs modèles animaux.

Les recherches de María Cecilia Angulo et son équipe pourraient permettre d’identifier de nouveaux mécanismes impliqués dans la fabrication de la myéline, et ainsi d’ouvrir la voie à des nouvelles stratégies thérapeutiques aux pathologies associées comme la sclérose en plaques.

Date de publication : 01/06/2016

Vos dons
en actions

297247 €

Cette somme a été allouée à María Cecilia Angulo et son équipe en 2015 pour mener à bien ce projet.

La maladie

Sclérose en plaques
La sclérose en plaques est une maladie au cours de laquelle le système immunitaire s’attaque à la myéline, une gaine située autour des fibres nerveuses

Recherches

Sclérose en plaques : Mieux comprendre les mécanismes de réparation de la myéline pour développer de nouvelles stratégies thérapeutiques

Sclérose en plaques : mieux comprendre les atteintes cognitives

Sclérose en plaques : comprendre l’origine de la neuropathie optique chronique

Découvertes

Sclérose en plaques : découverte d’un mécanisme fondamental impliqué dans la remyélinisation

Sclérose en plaques : mise au point d’une méthode d’imagerie pour quantifier l’atteinte neuronale dans la maladie

Sclérose en plaques : des améliorations dans les connaissances des déficits cognitifs

Fondation pour la Recherche Médicale
54 rue de Varenne - 75007 Paris / Tél : 01 44 39 75 75 / Formulaire de contact

La Fondation pour la Recherche Médicale est agrée par le Comité de la Charte du don en confiance
Elle est reconnue d'Utilité Publique, et habilitée à recevoir des dons, legs, donations et assurances-vie.

Suivez-nous