FONDATION POUR LA RECHERCHE MÉDICALE
Pour que la recherche bénéficie à tous
Espace chercheur Espace donateur

PARTAGER

Recherche soutenue par la Fondation pour la Recherche Médicale

La recherche avance.
Agissez pour votre santé et celle de vos proches.

je donne
Paiement 100% sécurisé

Epilepsie : quel est le rôle de certains globules blancs cérébraux dans la pathologie ?

Epilepsie : quel est le rôle de certains globules blancs cérébraux dans la pathologie ?
  • Certaines cellules immunitaires cérébrales, les cellules microgliales, pourraient avoir un rôle important dans l’apparition et le développement de l’épilepsie.
  • Des recherches sont actuellement menées pour clarifier leur rôle dans la pathologie, ainsi que dans la bonne maturation du cerveau après la naissance.
  • Leurs résultats pourraient déboucher sur la découverte de propriétés encore inconnues de ces cellules : une piste pour mettre au point des traitements à l’avenir.

Cette recherche est menée par Etienne Audinat à la tête de l’équipe « Interactions neurones-glie » au sein du « Laboratoire de neurophysiologie et nouvelles microscopies » à l’Université Paris Descartes.

L’état de mal épileptique

L’épilepsie est une pathologie très répandue, qui concernerait 500 000 personnes en France. Cette maladie est caractérisée par des « crises » qui résultent d’un dysfonctionnement de certains neurones dans le cerveau : surexcités, ils entrainent une décharge électrique excessive dans les réseaux neuronaux adjacents. Suivant leur localisation, leur étendue et leur durée, ces crises peuvent être plus ou moins sévères. L’épilepsie peut revêtir différentes formes. Les chercheurs étudient ici une entité particulière : l’« état de mal épileptique », qui est défini par une série de crises d'épilepsie, convulsives ou non, survenant les unes après les autres sans retour à un état normal intermédiaire.

 

Quel est l’impact des cellules microgliales dans la pathologie ?

Leur projet vise à caractériser le rôle de certaines cellules cérébrales, les cellules microgliales, dans la pathologie. Ces cellules sont des « globules blancs » spécifiques au cerveau qu’elles envahissent au cours du développement embryonnaire et surveille tout au long de la vie. En cas de lésion ou d’infection, elles ont la capacité de digérer les micro-organismes en cause et de nettoyer les débris de cellules mortes. Mais les chercheurs pensent que ces cellules jouent aussi un rôle important dans le développement, le maintien et les conséquences de l’épilepsie. Néanmoins, les mécanismes qui seraient en cause restent pour le moment méconnus.

L’objectif des chercheurs est donc de se pencher sur les fonctions de ces cellules microgliales et sur leurs interactions avec les neurones, avec les astrocytes (cellules nourricières et de support des neurones) mais aussi avec les autres globules blancs de l’organisme quand les crises sont passées. L’hypothèse des chercheurs est, qu’au-delà de leur fonction de « digestion », les cellules microgliales produiraient des molécules qui influeraient sur les cellules environnantes, en modulant notamment l’activité des neurones et en modifiant les réseaux neuronaux. Leurs expériences de biologie moléculaire et cellulaire seront conduites sur différents modèles de souris génétiquement modifiées.

Ces expériences pourraient déboucher sur la découverte de propriétés encore inconnues des cellules microgliales qui constitueraient alors des cibles thérapeutiques intéressantes pour l’épilepsie.

 

Un volet du projet lié au développent cérébral après la naissance

Outre cette partie qui concerne l’épilepsie, les chercheurs s’intéresseront également au rôle des cellules microgliales lors de la formation du cerveau après la naissance. L’équipe pense que ces cellules pourraient grandement influencer la maturation cérébrale, et donc être impliquées dans des troubles du développement. Ici, il s’agira d’observer leurs actions au cours du développement des réseaux neuronaux dans la zone du cerveau en charge de la sensibilité des vibrisses chez le rongeur (organes sensoriels plus communément appelés « moustaches »).

Ce projet pourrait ainsi déboucher sur une meilleure compréhension du développement cérébral après la naissance.

Date de publication : 02/02/2016

Vos dons
en actions

300000 €

La FRM a attribué ce financement à l’équipe d’Etienne Audinat en 2014.

La maladie

Epilepsie
L’épilepsie touche 500 000 personnes en France, et se traduit par une hyperactivité d’un groupe plus ou moins large de neurones du cerveau. La fréquence et l’intensité des crises peuvent parfois altérer la qualité de vie des patients, et ce malgré les traitements existants.

Recherches

Epilepsie : à la recherche de nouvelles cibles thérapeutiques

Epilepsie : explorer les mécanismes moléculaires impliqués dans certaines formes héréditaires

Epilepsie : trouver la cause des formes réfractaires aux traitements chez l’enfant pour améliorer la prise en charge

Découvertes

Epilepsie chez l’enfant : des éléments en faveur d’une altération de la maturation cérébrale

Epilepsie : une micropompe au cœur du cerveau

Epilepsie : mise au point d’une puce organique pour enregistrer l’activité cérébrale

Fondation pour la Recherche Médicale
54 rue de Varenne - 75007 Paris / Tél : 01 44 39 75 75 / Formulaire de contact
SIREN : 784 314 064

La Fondation pour la Recherche Médicale est agrée par le Comité de la Charte du don en confiance
Elle est reconnue d'Utilité Publique, et habilitée à recevoir des dons, legs, donations et assurances-vie.

Suivez-nous
// epilepsie-quel-est-le-role-de-certains-globules-blancs-cerebraux-dans-la-pathologie