FONDATION POUR LA RECHERCHE MÉDICALE
Pour que la recherche bénéficie à tous
Espace chercheur Espace donateur

PARTAGER

Découverte - Recherche soutenue par la Fondation pour la Recherche Médicale

La recherche avance.
Agissez pour votre santé et celle de vos proches.

je donne
Paiement 100% sécurisé

Cancer du cerveau : découverte d’un mécanisme impliqué dans l’agressivité des glioblastomes

Cancer du cerveau : découverte d’un mécanisme impliqué dans l’agressivité des glioblastomes
  • Les glioblastomes sont des cancers agressifs du cerveau qui nécessitent une meilleure caractérisation pour développer des traitements adaptés.
  • Les chercheurs ont mis en évidence la manière dont les glioblastomes augmenteraient la perméabilité des vaisseaux sanguins qui les entourent, ce qui constitue un facteur d’agressivité.
  • Ils pensent que cette observation pourrait avoir des retombées pronostiques dans le futur.

Cette découverte a été réalisée par Julie Gavard et son équipe « Signalisation dans l’Oncogenèse, l’Angiogenèse et la Perméabilité » au Centre de Recherche en Cancérologie Nantes-Angers.

Les glioblastomes, des tumeurs cérébrales fréquentes

Chaque année, environ 5 000 personnes sont touchées par un cancer du cerveau, un cancer qui ne touche en fait pas uniquement le cerveau mais également le tronc cérébral et le cervelet. Parmi eux, les glioblastomes sont l’une des formes les plus courantes. Ce cancer, souvent situé dans les hémisphères cérébraux, a un pronostic variable. Malgré une chirurgie et un traitement bien menés, il n’est pas rare que des rechutes surviennent. Aussi, les chercheurs s’attachent à mieux caractériser les glioblastomes, et à mieux comprendre les éléments qui conditionnent leur sévérité. Julie Gavard et son équipe ont réalisé des avancées sur le sujet, en mettant en évidence un mécanisme participant à l’agressivité du cancer.

Une richesse en vaisseaux sanguins

Les glioblastomes sont des tumeurs hautement vascularisées, un facteur d’agressivité puisque le sang apporte les nutriments nécessaires à la multiplication et à la survie des cellules cancéreuses. Les glioblastomes sont associés à une perméabilité des vaisseaux sanguins. Ce dernier caractère pourrait participer à la formation de nouveaux vaisseaux sanguins autour de la tumeur et au développementd’un œdème cérébral. Tout naturellement, les chercheurs se sont intéressés aux facteurs qui entrainaient cette perméabilité des réseaux vasculaires à proximité de la tumeur.

Des protéines influencent la perméabilité des vaisseaux

Les chercheurs ont étudié une population de cellules de glioblastome particulière et rare, les glioblastoma stem like(GSC), des cellules cancéreuses retrouvées dans les glioblastomes. Ces cellules sont impliquées dans l’agressivité des tumeurs, notamment dans la résistance au traitement et les rechutes. En observant des cultures cellulaires issues de différents patients, ils ont découvert que les GSC fabriquent des vésicules, sortes de « sacs » moléculaires, qui comportent à leur surface une protéine, la Sémaphorine3A. Par la suite, ils ont montré que la Sémaphorine3A est responsable de l’augmentation de la perméabilité vasculaire retrouvée lors des glioblastomes. Un résultat conforté par le fait que le sang prélevé chez les patients révèle de hauts taux de Sémaphorine3A.

Suite à cette étude, les chercheurs pensent que la Sémaphorine3A délivrée par les vésicules issues des GSC pourrait expliquer l’augmentation de la perméabilité constatée dans les glioblastomes. Ce résultat pourrait avoir un intérêt pronostique lors de la découverte de la tumeur ou pour le suivi des réponses aux traitements.

Source : Treps L et al. Extracellularvesicle-transported Semaphorin3A promotesvascularpermeability in glioblastoma. Oncogene 2016 : 35 ; 2615-23.

Date de publication : 01/11/2016

Vos dons
en actions

235958 €

C’est la somme accordée par le Conseil Scientifique de la Fondation pour la Recherche Médicale à Julie Gavard et son équipe, ce qui a contribué à l’obtention de ce résultat.

La maladie

Cancer du cerveau
Les cancers du cerveau forment un groupe très diversifié de tumeurs. La prise en charge de ces cancers varie selon les caractéristiques des tumeurs, leur facilité d’accès à la chirurgie et leur sensibilité aux thérapies. De formidables progrès ont été accomplis en recherche ces dix dernières années, et de nombreuses pistes sont actuellement suivies pour traiter de plus en plus de patients.

Découvertes

Cancers du cerveau : des ultrasons pour faciliter le passage de la chimiothérapie vers la tumeur

Recherches

Cancer du cerveau : un outil pour délivrer les médicaments au cœur de la tumeur

Cancer du cerveau : comprendre le rôle d’une protéine qui contrôle des structures atypiques fréquemment altérées dans les gliomes

Fondation pour la Recherche Médicale
54 rue de Varenne - 75007 Paris / Tél : 01 44 39 75 75 / Formulaire de contact
SIREN : 784 314 064

La Fondation pour la Recherche Médicale est agrée par le Comité de la Charte du don en confiance
Elle est reconnue d'Utilité Publique, et habilitée à recevoir des dons, legs, donations et assurances-vie.

Suivez-nous
// cancer-du-cerveau-decouverte-d-un-mecanisme-implique-dans-l-agressivite-des-glioblastomes