FONDATION POUR LA RECHERCHE MÉDICALE
Pour que la recherche bénéficie à tous
Espace chercheur Espace donateur

PARTAGER

Recherche soutenue par la Fondation pour la Recherche Médicale

La recherche avance.
Agissez pour votre santé et celle de vos proches.

je donne
Paiement 100% sécurisé

Autisme : l’ocytocine, un traitement efficace ?

Autisme : l’ocytocine, un traitement efficace ?
  • L’autisme est un trouble du développement cérébral pour lequel aucun traitement médicamenteux n’existe à l’heure actuelle.
  • Les chercheurs s’intéressent à une hormone, l’ocytocine, dont l’administration précoce chez les patients pourrait être efficace dans la pathologie.
  • Ils étudient aujourd’hui le fonctionnement de cette molécule au niveau des cellules nerveuses en vue de développer des traitements de la maladie.

Ce projet est mené par Amélie Borie dans l’équipe « Hormone, plasticité et stress » dirigée par Freddy Jeanneteau à l’Institut de Génomique Fonctionnelle à Montpellier.

Trouver des thérapies dans l’autisme

L’autisme est un trouble du développement cérébral. Cette maladie appartient à la famille des troubles envahissants du développement. Elle apparaît au cours de la petite enfance et perdure à l’âge adulte. Les autistes ont une capacité à établir des interactions sociales et à communiquer qui est altérée. Cela se traduit par divers symptômes comme un problème de développement du langage ou encore des difficultés à établir une communication non verbale, ainsi que par des troubles du comportement. D’autres anomalies peuvent s’ajouter à ces troubles comme des problèmes de sommeil, des problèmes psychiatriques, un retard mental…. Il existe plusieurs degrés de sévérité de l’autisme, variables selon les enfants. La maladie concernerait 30 000 jeunes de moins de 20 ans en France. Pour le moment, l’autisme est une pathologie incurable. C’est pourquoi la recherche s’attelle à mettre en lumière des traitements efficaces dans la maladie, à l’instar d’Amélie Borie et de son équipe d’accueil.

La piste de l’ocytocine

Les chercheurs suivent une piste de traitement de l’autisme prometteuse, basée sur l’utilisation d’ocytocine, une hormone connue pour déclencher l’accouchement chez la femme enceinte mais également pour favoriser l’attachement entre deux personnes. Une étude récente a montré que l’ocytocine, administrée chez des bébés de moins de 6 mois atteints du syndrome de Prader-Willi, une maladie génétique qui entraîne des troubles du comportement, améliorait leurs troubles du comportement social. Ainsi, les chercheurs pensent que l’administration d’un traitement précoce par ocytocine chez des patients autistes pourrait s’avérer bénéfique sur les suites de la pathologie.

Mieux comprendre son fonctionnement

Seulement, avant de pouvoir envisager son utilisation en clinique, les chercheurs doivent comprendre comment l’ocytocine module les réseaux neuronaux impliqués dans les comportements sociaux. Ils travaillent pour cela à l’aide d’animaux qui miment les troubles du spectre autistique. Des premiers éléments semblent montrer que l’hormone agirait pendant l’apprentissage social et au niveau du septum, une région cérébrale.

Le projet financé par la Fondation pour la recherche médicale va permettre à cette équipe de poursuivre ses investigations. Après une analyse approfondie des caractéristiques de ces animaux, les chercheurs tenteront de restaurer leurs déficits comportementaux en administrant de l’ocytocine au bon moment.

Cette étude pourrait apporter des données intéressantes pour développer ultérieurement un traitement contre les troubles du comportement social rencontrés lors de l’autisme.

Date de publication : 18/01/2018

Vos dons
en actions

25506 €

Somme reçue par Amélie Borie en 2017 pour réaliser sa dernière année de thèse.

Fondation pour la Recherche Médicale
54 rue de Varenne - 75007 Paris / Tél : 01 44 39 75 75 / Formulaire de contact
SIREN : 784 314 064

La Fondation pour la Recherche Médicale est labellisée par le Don en confiance.
Elle est reconnue d'Utilité Publique, et habilitée à recevoir des dons, legs, donations et assurances-vie.

Suivez-nous
Twitter Facebook LinkedIn Youtube Newsletter