FONDATION POUR LA RECHERCHE MÉDICALE
Pour que la recherche bénéficie à tous
Espace chercheur Espace donateur

PARTAGER

Découverte - Recherche soutenue par la Fondation pour la Recherche Médicale

La recherche avance.
Agissez pour votre santé et celle de vos proches.

je donne
Paiement 100% sécurisé

Athérosclérose : mise en évidence d’une enzyme impliquée dans la rupture de la plaque d’athérome

Athérosclérose : mise en évidence d’une enzyme impliquée dans la rupture de la plaque d’athérome
  • L’athérosclérose se manifeste par la formation d’une plaque d’athérome dans la paroi des vaisseaux.
  • Cette plaque, si elle se rompt, peut conduire à la formation d’un caillot à l’origine d’accidents vasculaires cérébraux ou d’infarctus du myocarde.
  • Une équipe vient de découvrir une enzyme fortement impliquée dans la rupture de la plaque d’athérome chez la souris : une avancée qui pourrait déboucher sur une nouvelle stratégie thérapeutique.

Cette découverte a été réalisée par Thibaut Quillard, en post-doctorat dans le service cardiovasculaire du Brigham and Women's Hospital de Boston aux Etats-Unis.

L’athérosclérose et ses conséquences

Les maladies cardiovasculaires représentent une cause majeure de mortalité dans les pays industrialisés. Parmi elles, figure en bonne place l’athérosclérose. Cette pathologie résulte du développement dans la paroi des vaisseaux d’un agglomérat, une « plaque », constitué de lipides, de cellules et de diverses molécules. On l’appelle plaque d’athérome.

A terme, cette plaque peut se rompre et conduire à la formation d’un caillot sanguin. S’il obstrue une artère du cœur, cela provoque un infarctus du myocarde. En cas de blocage d’une artère du cerveau, il engendrera un accident vasculaire cérébral.

Aussi, mieux comprendre les mécanismes moléculaires à l’origine de la rupture de la plaque d’athérome permettrait de développer des thérapies adaptées afin de la prévenir.

Thibaut Quillard et son équipe d’accueil ont réalisé une avancée notable sur cette question puisqu’ils sont parvenus à identifier une enzyme fortement impliquée dans la rupture de la plaque d’athérome.

Le collagène : une protéine essentielle

La plaque d’athérome est constituée de plusieurs éléments, dont une protéine présente en grande quantité : le collagène. Cette protéine fibreuse est un élément primordial dans le maintien de l’intégrité de la plaque, car elle assure sa rigidité et sa stabilité. Dans des travaux précédents, l’équipe d’accueil de Thibault Quillard avait démontré que la déstabilisation de la plaque d’athérome était étroitement liée à une destruction du collagène. Les chercheurs se sont donc intéressés aux molécules de l’organisme naturellement capable de le dégrader.

Les métalloprotéinases en ligne de mire

Certaines protéines ont pour propriété de dégrader le collagène dans l’organisme : c’est le cas de métalloprotéinases, une large famille d’enzymes impliquées dans de nombreux processus moléculaires. Thibaut Quillard s’est ainsi penché sur les métalloprotéinases à l’origine de la rupture de la plaque d’athérome chez un modèle de souris. Il a mis en évidence la prédominance de l’une d’entre elles, appelée MMP13, dans le processus. Les chercheurs ont également exploré l’impact d’une inhibition pharmacologique de MMP13 chez l’animal qui a permis de prévenir en grande partie la dégradation du collagène. Cet effet a été associé à une stabilité accrue des plaques d’athérome dans ce modèle.

Ces résultats laissent donc présager qu’une stratégie thérapeutique basée sur un blocage de l’enzyme MMP13 pourrait être bénéfique pour prévenir le risque de rupture de plaque au cours de l’athérosclérose, et ainsi éviter ses conséquences délétères.

Source :

  • Quillard T et al. Matrix metalloproteinase-13 predominates over matrix metalloproteinase-8 as the functional interstitial collagenase in mouse atheromata. Arterioscler Thromb Vasc Biol 2014 ; 31c : 1179-86.
  • Quillard T et al. Selective inhibition of matrix metalloproteinase-13 increases collagen content of established mouse atherosclerosis. Arterioscler Thromb Vasc Biol 2011; 31 : 2464-72.



Date de publication : 01/06/2015

Vos dons
en actions

24000 €

La Fondation pour la Recherche Médicale a sélectionné le projet de Thibault Quillard en 2008.


Un financement de 24 000 € lui a été accordé pour la réalisation d’un post-doctorat à l’étranger, somme qui lui a permis d’aboutir à ce résultat.

La maladie

Athérosclérose
L’athérosclérose, par son implication dans de nombreuses pathologies cardiovasculaires, est un véritable fléau dont les complications peuvent être fatales. Cette maladie, intimement liée au mode de vie actuel, a une progression pernicieuse, ses symptômes restant longtemps imperceptibles.

Découvertes

Athérosclérose : athérome des carotides et risque de démence

Athérosclérose : découverte d’une molécule dont le blocage pourrait prévenir la maladie

Athérosclérose : lutter contre l’accumulation de cholestérol et la calcification des vaisseaux

Recherches

Athérosclérose : le point sur les recherches par Alain Tedgui

Athérosclérose : identifier des biomarqueurs diagnostiques et des nouveaux traitements

Fondation pour la Recherche Médicale
54 rue de Varenne - 75007 Paris / Tél : 01 44 39 75 75 / Formulaire de contact

La Fondation pour la Recherche Médicale est agrée par le Comité de la Charte du don en confiance
Elle est reconnue d'Utilité Publique, et habilitée à recevoir des dons, legs, donations et assurances-vie.

Suivez-nous