70e ANNIVERSAIRE DE LA FONDATION POUR LA RECHERCHE MÉDICALE 70e ANNIVERSAIRE
DE LA FONDATION POUR LA RECHERCHE MÉDICALE
Menu

Et demain ?

Aujourd’hui, comme hier, leschercheurs explorent sans relâche de nouveaux territoires de la médecine. Ne pouvant être exhaustifs, nous avons choisi de vous présenter cinq domaines particulièrement prometteurs que la Fondation pour la Recherche Médicale a choisi de soutenir. Certains sont déjà des révolutions médicales, d’autres comportent encore de nombreux défis à relever.

5 axes de recherche très prometteurs :

Immunothérapie, thérapie cellulaire, thérapie génique, thérapies ciblées, microbiote

5 exemples de recherche prometteuse :
Immunothérapie, thérapie cellulaire, thérapie génique, thérapies ciblées, microbiote

immunotherapie.jpg

Immunothérapie

  • L’immunothérapie suscite un réel engouement dans le monde de la recherche pour la prise en charge de pathologies variées.
  • Cette nouvelle approche thérapeutique consiste à stimuler notre système immunitaire pour augmenter son efficacité , notamment dans le cas de cancers, ou pour inhiber certaines réactions inappropriées, comme cela se produit pour les maladies auto-immunes par exemple.
  • Certains médicaments font déjà partie de l’arsenal thérapeutique, pour certains cancers et des maladies auto-immunes.

Le corps humain est une machine redoutablement efficace : pour nous défendre contre les microbes et les agressions extérieures, nous pouvons compter chaque jour sur notre système immunitaire. Mais il arrive aussi que ses réactions soient inadaptées et conduisent à des maladies : c’est le cas avec les maladies auto-immunes, comme le diabète de type 1, la polyarthrite rhumatoïde ou le lupus, où le système immunitaire se retourne contre les cellules de notre organisme et les détruit. Une des pistes pour combattre ces maladies consiste justement à contrôler ces réactions.

Depuis quelques années, les chercheurs comprennent de mieux en mieux les mécanismes subtils qui régissent nos défenses immunitaires, ce qui leur a permis de mettre au point des médicaments de plus en plus précis. Il s’agit par exemple du natalizumab qui empêche certains globules blancs de pénétrer dans le cerveau et de provoquer de nouvelles lésions dans la sclérose en plaques, ou de l’efalizumab qui inhibe l’adhésion des globules blancs aux cellules de la peau et limite ainsi l’évolution du psoriasis. Fort de ces succès, de nombreux essais cliniques sont menés actuellement dans d’autres maladies auto-immunes.

Autre domaine où l’immunothérapie fait aussi beaucoup parler d’elle : la lutte contre le cancer. L’idée est ici d’aider le système immunitaire à détruire les cellules cancéreuses, soit en le stimulant s’il ne réagit pas suffisamment, soit en renforçant sa capacité à reconnaître les cellules tumorales. Certains n’hésitent pas à parler de révolution thérapeutique. Ces toutes dernières années, des résultats spectaculaires ont en effet été annoncés, notamment dans le traitement des cancers du poumon, du sang, du sein, du côlon ou encore du mélanome, conduisant au développement rapide de médicaments qui font aujourd’hui partie de l’arsenal thérapeutique. Une toute nouvelle approche d’immunothérapie anti-cancéreuse a récemment vu le jour. Elle consiste à bloquer les mécanismes que les cellules cancéreuses utilisent pour « freiner » le système immunitaire, et empêcher ce dernier de les attaquer. Certains traitements sont déjà disponibles.

Fondation pour la Recherche Médicale

54 rue de Varenne - 75007 Paris
Tél : 01 44 39 75 75
SIREN : 784 314 064

don en confiance
La Fondation pour la Recherche Médicale est labellisée par le Don en confiance.
Elle est reconnue d'Utilité Publique, et habilitée à recevoir des dons, legs, donations et assurances-vie.