70e ANNIVERSAIRE DE LA FONDATION POUR LA RECHERCHE MÉDICALE 70e ANNIVERSAIRE
DE LA FONDATION POUR LA RECHERCHE MÉDICALE
Menu

70 ans d’avancées médicales

Le 70ème anniversaire de la Fondation pour la Recherche Médicale (FRM) est l’occasion de rappeler les grandes découvertes qui, depuis 1947 et grâce au soutien des donateurs de la Fondation, ont révolutionné la prise en charge des malades.

Découvrez quelques-unes des grandes avancées médicales auxquelles la Fondation a contribué.

christian-cabrol-copyright-agip-bridgeman-images.jpg
Christian Cabrol
1986

Première implantation en France d’un cœur artificiel total

  • Soutenu par la Fondation, le Pr Christian Cabrol réalise en 1986 la première implantation d’un cœur artificiel total en France, ce qui a changé le devenir des patients en attente de greffe cardiaque.
  • Un financement ultérieur de la Fondation lui permet d’améliorer les techniques de transplantations cardiaques et cardio-pulmonaires et de perfectionner le cœur artificiel.
  • Devant la pénurie d’organes disponibles pour la transplantation, la mise au point d’un cœur artificiel autonome suscite encore de nombreux espoirs pour l’avenir.

Il est des médecins comme des aventuriers, certains n’hésitent pas à braver l’inconnu. Le Pr Christian Cabrol en fait indubitablement partie. Son terrain d’exploration : la greffe cardiaque. En 1968, il est le premier en Europe à transplanter un cœur. Un exploit qui convainc la Fondation pour la Recherche Médicale de le soutenir financièrement, alors qu’il fonde le service de cardiologie de l’hôpital de la Pitié Salpêtrière (Paris).

En 1982, il réalise la première greffe cœur-poumons en Europe, et 4 ans plus tard, la première implantation en France d’un cœur artificiel total – une machine destinée à remplacer le cœur défaillant d’un malade en attente d’une greffe –.

En 1989, la Fondation pour la Recherche Médicale renouvelle son soutien financier, une aide qui se révèlera cruciale pour affiner les techniques de transplantation cardiaque et cardio-pulmonaire d’une part, et perfectionner le cœur artificiel d’autre part. Ce travail de longue haleine a permis à l’équipe de la Pitié-Salpêtrière de posséder aujourd’hui la plus grande expérience au monde dans ce domaine, avec 244 cœurs artificiels implantés chez des patients.

Chaque année en France, 400 à 500 greffes de cœur sont réalisées, mais il en faudrait deux fois plus pour répondre aux besoins. Pour tous les malades en attente d’un greffon, le développement de cœurs artificiels autonomes nourrit de nombreux espoirs.

banniere-70ans

Fondation pour la Recherche Médicale

54 rue de Varenne - 75007 Paris
Tél : 01 44 39 75 75
SIREN : 784 314 064

don en confiance
La Fondation pour la Recherche Médicale est labellisée par le Don en confiance.
Elle est reconnue d'Utilité Publique, et habilitée à recevoir des dons, legs, donations et assurances-vie.