Spécial fiscalité

puce rougeTransformez votre impôt en progrès médical

Réduisez votre ISF ou de votre impôt sur le revenuLa Fondation pour la Recherche Médicale a décidé de concentrer des moyens inédits sur plusieurs travaux de recherche très prometteurs pour permettre des avancées scientifiques et médicales majeures dans les domaines des cancers, maladies cardiovasculaires, maladies infectieuses et maladies neurologiques.

En soutenant la Fondation, vous accédez, selon votre situation fiscale, à une réduction de votre ISF ou de votre impôt sur le revenu.

Voila un excellent moyen d'orienter votre impôt et de relever aux côtés des chercheurs les grands défis de la recherche.

En savoir plus La suite

 

Dossier du mois

puce rougeMaladie de Parkinson : la recherche sur tous les fronts

EMaladie de Parkinson -  © psdesign1 - Fotolia.com La maladie de Parkinson résulte de la destruction des neurones producteurs de dopamine, une molécule cérébrale nécessaire aux mouvements. Ses principaux symptômes sont la difficulté dans les gestes, la rigidité des membres et les tremblements. La recherche médicale explore de nombreuses voies pour la mise au point de traitements contre la pathologie.

La maladie de Parkinson La suite

Exemples de recherches financées :

Maladie de Parkinson : premières preuves de l’implication d’une protéine anormale dans le déclenchement de la pathologie La suite

Maladie de Parkinson : se débarrasser des effets secondaires du traitement de la L-dopa La suite

Maladie de Parkinson : la thérapie génique pour traiter la pathologie La suite

Événements

puce rougeQuelle chance de pouvoir dire "je me souviens"

I-rememberLuttez contre la maladie d'Alzheimer en déposant vos plus beaux souvenirs sur le premier réseau social du souvenir 

i-remember.fr La suite

 

puce rougeDéveloppement du cancer de l'œsophage

Thierry-Lhermitte-dans-Magazine-de-la-Sante Thierry Lhermitte, parrain de la Fondation pour la Recherche Médicale s'est rendu dans le laboratoire d'Isabelle Van Seuningen, directrice de recherche au sein du Centre de Recherche Jean-Pierre Aubert à Lille pour y rencontrer Guillaume Piessen, l'un de ses collaborateurs. 

Il rend compte de cette visite dans le « Magazine de la Santé » du lundi 3 février, sur France 5.
Isabelle Van Seuningen et son équipe cherchent à comprendre comment le reflux gastro-œsophagien intervient dans l'apparition du cancer de l'œsophage.
(Ré)voir l'émission La suite

Recherches à la Une

puce rougeMaladie de Parkinson : premiers résultats encourageants de la thérapie génique

parkinsonUne thérapie génique dans la maladie de Parkinson vient de montrer des résultats encourageants au cours d’un essai clinique franco-britannique de phase I et II mené par le Pr Stéphane Palfi, neurochirurgien à l’hôpital Henri Mondor (Paris) et chercheur au CEA à Saclay.

Pour en savoir plus La suite
 

puce rougeCancer du colon : prédire l’efficacité des traitements

 
  • Certaines personnes atteintes du cancer du côlon sont traitées grâce à des anticorps produits en laboratoire, appelés « anti-EGFR », dont l’efficacité est variable selon les patients.
  • Les anti-EGFR se fixent sur des molécules présentes à la surface des cellules cancéreuses et bloquent la multiplication de ces dernières.
  • Le Pr Laurent-Puig souhaite  pouvoir identifier des facteurs prédictifs de la réponse au traitement afin d’orienter au plus vite les malades vers la meilleure thérapie.

Pour en savoir plus La suite
 

Témoignages

puce rougeVincent Prévot
Docteur en sciences

Parini

« Depuis 2002, la FRM a apporté environ 600000 euros a mon laboratoire, qui étudie le cerveau et la maniere dont il contrôle de grandes fonctions physiologiques, c'est admirable ! Sans elle, certains projets n'auraient pu etre menés faute de financements suffisants.»

 

VINCENT PRÉVOT - Docteur en sciences, Neurobese International Associated Laboratory

Centre de recherche JP aubert Inserm U837 / Université de Lille 2

 

puce rougeAlain Puisieux 
Directeur du Centre de recherche en cancérologie de Lyon

Parini« Aujourd'hui, une grande partie du budget de fonctionnement des unités de recherche provient du monde caritatif. Son apport est donc vital. La FRM, en particulier, dispose de programmes très intéressants : elle appuie les projets innovants portés par de jeunes chercheurs, ce qui leur permet de prouver leur talent et leur autonomie scientifique ; ou encore labellise des équipes en leur offrant un soutien fort et durable qui les autorise à se consacrer à leurs travaux plutôt qu'à trouver des fonds. La FRM encourage par ailleurs la multidisciplinarité, ce qui est rare. Biologistes, physiciens, mathématiciens, chimistes ont tous leur culture, leur langage, et il se révèle très délicat de les faire se rencontrer pour donner naissance à des projets communs. Or, en cancérologie, cette approche devient vraiment cruciale. »

Alain PUISIEUX - Directeur du Centre de recherche en cancérologie de Lyon,UMR INSERM 1052 / CNRS 5286 

Directeur de la recherche du Centre Léon Bérard - Lyon

JE FAIS UN DON